15/03/2016

Nos étoiles contraires - John Green

Mon format : Broché
Éditeur/Edition : NATHAN
Nombre de pages : 330
Prix : 16.90 €

Un livre, une pensée : La maladie nous prend au dépourvu, nous rend la vie impossible et pourtant, on reste là, bien vivants. Sûrement parce-que nous avons quelque chose à accomplir pour nous même et pour les autres.

Résumé d'Amazon : Hazel, 16 ans, est atteinte d'un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l'évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu'elle s'y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d'autres jeunes malades. C'est là qu'elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l'attirance est immédiate. Et malgré les réticences d'Hazel, qui a peur de s'impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d'amour commence... les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie.

Mon avis : Pour ce qui est des personnages, j'ai adoré le caractère d'Hazel. C'est une personne qui ne s’apitoie pas sur son sort malgré tout ce qui lui arrive. Elle est munie d'une force incroyable. Elle prend la vie comme elle vient, vit au jour le jour. Elle s'inquiète bien sûr, mais elle garde tout en elle, pour préserver les gens qu'elle aime. Elle ne veut en aucun cas les rendre malheureux. Elle ne veut pas être la source d'inquiétude. Ce que j'ai apprécié aussi chez elle, c'est son sens de la répartie. Bon sang qu'est-ce qu'elle m'a faite rire ! De plus tout ce qu'elle dit a vraiment du sens, elle analyse très bien les situations et voit juste. Elle est si franche et honnête. Concernant Gus (Augustus), je me suis énormément attachée à lui. C'est l'homme que tout le monde rêverait d'avoir à ses côtés. Il est beau, intelligent, drôle. C'est également quelqu'un de franc et droit qui a les pieds sur terre. Il a beaucoup d'humour, il accepte les gens comme ils sont, il ne juge pas. Que dire de plus ? Il est juste PARFAIT ! Pour ce qui est d'Isaac, je l'ai trouvé également attachant et touchant. Concernant Peter Van Houten, bah c'est Peter Van Houten, un personnage haut en couleurs !

Venons-en maintenant à l'histoire. Elle m'a littéralement touché et bouleversé. En ouvrant ce livre, je savais à quoi m'en tenir, je savais que je pleurerai... C'est tellement beau, et à la fois tellement triste. Cet ouvrage, c'est une claque monumentale ! Une sacrée leçon de vie ! J'ai été surprise par l'évolution des événements, je ne m'attendais pas du tout à ça, mais alors vraiment pas ! J'ai fait des déductions au début, et ça s'est avéré être tout l'inverse de ce que j'avais imaginé... J'ai été ébahie du début à la fin ! Je suis passée par tellement d'émotions... Du rire aux larmes et encore du rire aux larmes. C'est tellement bien dosé ! Je le conseille à tout le monde, adolescents comme adultes. Il peut être lu aussi bien par les filles, que par les garçons. Merci John Green pour cette petite pépite qui fait réfléchir ! Maintenant, il faut absolument que je vois le film !

[Je tenais également à faire une petite parenthèse personnelle par rapport à cet ouvrage. Je me suis facilement identifiée à Hazel, car j'ai vécu le milieu hospitalier. Je me disais souvent que je n'étais qu'un "rat de laboratoire", un cas particulier ultra intéressant pour les chercheurs. Je pense que c'est cet aspect là, et ce qui est "un peu" dénoncé dans ce livre qui a contribué à mon émotion.]

Ma note :
5/5

Avez vous lu ce livre ? 
Si oui, qu'en avez vous pensé ?
Si non, comptez-vous le lire ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire