20/04/2019

ORION - Battista Tarantini

Titre : ORION (tome 1)
Éditeur : Hugo Roman (New Romance)
Mon format : E-Book
Nombre de pages : 340
Prix :  17 € (format papier)

Attention, il y a des risques de petits spoilers notamment sur les sujets abordés, ne lisez pas les lignes ci-dessous si vous ne souhaitez rien savoir sur cet ouvrage.

Pour public averti 
(scènes de sexe détaillées et sans protections - drogue - suicide - maladie).

Résumé Livraddict :
Après des années de travail intenses et douloureuses, Leo Kats sera Nikiya dans la Bayadère qui se jouera à l’Opéra de Sydney. C’est la consécration pour cette jeune danseuse. Quelques jours avant la représentation, Orion Atlay, illustre chorégraphe français, s’invite dans l’école de la compagnie pour y créer un ballet irrévérencieux. Et il veut Leo, lumineuse et docile. Seulement elle. Obsédé par la première danseuse, Orion tente tout pour la convaincre. Secouée par les méthodes peu académiques du maître de ballet, troublée par le désir qu’elle ressent pour lui, Leo craint le pire pour sa carrière. Des studios à la scène, en passant par les coulisses de l’Opéra, les deux Étoiles dansent avec leurs ombres. Elles devront se battre pour trouver l’amour.

Mon avis :

J'ai lu cet ouvrage en Lecture Commune (LC) avec l'adorable Marine (surnommée Marin) du compte Instagram @marinbooks :)


Malheureusement pour moi et pour l'auteure, ce livre est tombé pile poil au mauvais moment. J'ai voulu lire ce livre à cause de son grand succès sur les réseaux sociaux. Vu tous les avis super enjoués et les coups de cœur à répétition que je voyais, je me suis lancée tête baissée, sans aucune crainte, en me disant que c'était une valeur sûre ! Quelle erreur ! Je m'explique :

Durant la première partie de ma lecture, je dois dire que je suis tombée sous le charme. A la fois de l'écriture poétique et de l'univers crée par l'auteure. Cette histoire avait un potentiel monstrueux ! On entre dans un milieu très fermé et redoutable qui est le corps de ballet. On constate les difficultés auxquelles sont confrontés les danseurs. La pression qui repose sur leurs épaules. Le sentiment qu'ils n'ont pas le droit à l'erreur, que la perfection doit être le maître mot. J'ai ressenti leurs douleurs, leur épuisement. On a aussi affaire à un milieu très compétitif où on a l'impression qu'il faut sans cesse surveiller ses arrières, faire ses preuves et montrer sa valeur.
On découvre aussi des personnages combatifs et pour certains assez torturés. Ils m'ont captivé et éveillé ma curiosité. Bref, c'était très bien parti, tellement que je sentais un potentiel coup de cœur arriver.

Jusqu'au moment où c'est la douche froide ! Je n'ai pas compris, vraiment...
[Alerte spoilers]
On passe d'une écriture belle et poétique à un langage où des mots grossiers tels que "baiser" apparaissent sans cesse ! On a droit à des attouchements à la limite du consentement par moments et à une scène plus que limite avec un personnage secondaire, qui m'a mise mal à l'aise. Il y a des petites notes de violence également par moments (oui, j'ai eu un peu mal pour elle). Des rapports sexuels non protégés en voici en voilà ! En résumé, je me suis retrouvée sur les fesses ! Je me suis dit mais pourquoi ? Ces scènes là ont littéralement gâché ma lecture. Elles auraient pu être si belles et si respectueuses... J'ai trouvé ça dégradant et surréaliste ! Pourtant, j'en ai lu des livres où le sexe est très présent donc ce n'est pas une question d'être trop prude ou quoi... A côté cinquante nuances de Grey est très bien car là au moins, il y a clairement consentement et protections ! On a droit aussi à l’éternel cliché de la vierge effarouchée ! Et pour couronner le tout, notre chère héroïne qui soit dit en passant se laisse totalement manipulée, nous répète à plusieurs reprises qu'elle n'est qu'une pauvre fille "frigide" ! Alors là je ne suis pas du tout d'accord ! Que l'auteure se renseigne correctement avant de nous sortir de telles énormités ! C'est une insulte envers les femmes qui en souffre vraiment ! On ne peut pas utiliser des termes sans les maîtriser à mon sens. Pour info, la frigidité n'est pas uniquement une absence de désir et on ne peut pas se considérer frigide si on n'a jamais eu de rapports...
[Fin de l'alerte spoilers]
Bref, je dois être à côté de la plaque, je ne sais pas... Peut-être que je serais tombée sur ce livre l'année dernière je n'aurai pas du tout vu ça du même œil. Peut-être que ma vision sur ces aspects là ont changé tout simplement. Et que je deviens de plus en plus exigeante. Je comprends que les personnages soient torturés et que de ce fait, il peut leur arriver d'agir de manière peu conventionnelle. Mais je n'ai pas compris le faussé que j'ai ressenti entre les deux aspects de l'histoire. C'était vraiment de trop et me semblait pas naturel du tout. Comme si l’auteure s'était sentie obligée de rajouter ces passages. Peut-être pour accentuer le coté tourmenté et perdu des personnages ? Ou pour les complexifier ? Bref, ça ne l'a tout simplement pas fait avec moi.

Je dois vous avouer que c'est ce livre là, qui a été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase et qui a déclenché l'écriture de mon article coup de gueule sur la new romance.

En conclusion, je sais que c'est un livre qui a eu un franc succès, et que je suis l'une des rares personnes à ne pas l'avoir apprécié plus que ça. C'est une lecture mitigée. J'espère vraiment que cet ouvrage vous plaira plus qu'à moi ! J'espère également que mon article aura pu vous éclairer si jamais vous hésitiez à le lire.


Ma note :
13/20

Je ne pense pas lire le tome suivant
ABANDON


Avez vous lu ce livre ? 
Si oui, qu'en avez vous pensé ?
Si non, comptez-vous le lire ?

12/04/2019

Coup de Gueule - La New Romance (New Adult) - Trop, c'est trop !


Coucou tout le monde ! J'espère que vous allez bien ?
Je vous préviens, il s'agit d'un article "Bla, Bla" donc il sera totalement décousu et brouillon.

J'ai décidé aujourd'hui d'assumer mes idées, ma vision des choses et d'y aller franco !
Je suis consciente que cet article ne sera pas forcément bien vu, mais autant être honnête et dire tout haut ce qu'un bon nombre pense tout bas...

J'ai 26 ans, je suis donc une lectrice ciblée par le genre "New Adult" (livres à destination des 18-30 ans en moyenne) car les histoires mettent en avant des personnages ayant cette tranche d'âge. Ce qui nous permettrait plus facilement de s'identifier à eux.
Bref,
je tenais à évoquer ce jour mon  ras le bol. Je fais littéralement une overdose ! Plus le temps passe, plus j'ai du mal avec ce sous-genre. Plus précisément les New Romance car :

 "Trop de cul, tue le cul !"

Oui, oui, je suis vulgaire, mais ce n'est pas autre chose ! J'en ai marre de lire des romances dont les scènes de sexe représentent la moitié ou les 3/4 du roman quand on les met bout à bout ! J'ai l'impression que certaines maisons d'éditions ou auteures confondent sérieusement le "New Adult" avec la "romance érotique" ! Si j'avais envie de lire des romances avec du sexe à gogo ou du porno, je me dirigerais vers ce genre là ou vers le genre "érotica" je ne sais pas... Je ne comprends pas le délire en fait...
Personnellement, c'est l'histoire en elle-même qui m'intéresse. Découvrir la vie des personnages, leur passé, leurs projets, leurs difficultés, leur vision du monde. Constater comment ils arrivent à s'en sortir dans leur vie, découvrir des univers ou des milieux que je ne connais pas (la danse, les bikers, le milieu de la nuit, le sport, les militaires, le monde de l'édition ou du journalisme etc..). J'ai envie de comprendre et de ressentir leurs émotions, leurs sentiments. Mais pas forcément à travers le sexe. Vous voyez ce que je veux dire ? Il n'y a pas que le cul dans la vie quoi...

Attention, je ne veux pas dire que je suis contre ces scènes là, loin de là. Car c'est clair que ça rajoute un plus dans l'histoire. Ça permet de mettre de la tension, du piment et de donner de l'intensité au récit. Certains auteurs ou auteures arrivent à nous écrire des scènes magnifiquement belles et sensuelles. On arrive à ressentir la force de leur amour et ça c'est génial ! Car oui, le sexe ne devrait pas être tabou. Ça fait partie de la vie.
Ce que je ne veux plus lire et qui m’excède, c'est le trash et la vulgarité dans des récits où ce n'est absolument pas cohérent et justifié. On va être dans un univers doux et poétique et tout d'un coup on nous sort du "elle, je vais la baiser contre un mûr tellement fort, qu'elle ne saura même plus qui elle est". Heuuuuu, il y a que moi que ça choque là ? Il y a des univers propices à ce type de vulgarité, d'autres non. C'est tout. Découvrir des personnages qui passent leur temps à se sauter dessus tels des lapins ou ayant l’appétit sexuel de nymphomanes non merci. Je passe mon tour. Ce n'est pas ce que je recherche.

J'ai aussi eu le sentiment parfois que certaines scènes ont été ajoutées au dernier moment soit sur demande de la ME soit pour combler un vide dans le scénario. Car elles arrivent comme un cheveu sur la soupe et me semblent "forcées". Comme si le but était d'en faire toujours plus et toujours plus hard. Ça fait tâche dans le récit et ce n'est pas du tout naturel et fluide. Ça manque cruellement de cohérence et de réalisme. Personnellement quand ça arrive, ça me plombe littéralement ma lecture et ça ne me donne pas envie de continuer.

Ce qui me gêne également beaucoup c'est l'augmentation des relations à la limite du viol. Le fait que les auteures mettent en avant des situations où quand la personne se tait ça veut dire oui. Ne rien dire ne veut pas signifier qu'on est consentant. De même pour la "banalisation" des attouchements sexuels et du viol. "Oh tu t'es faite violée car tu avais bu, oh ce n'est pas grave bichette, c'est monnaie courante, tu l'as mérité, tu n'avais qu'à pas boire" ou le "oh de toute façon ça se voyait elle en crevait d'envie". J'invente, mais en gros c'est ça qui est véhiculé. (Attention, je ne généralise pas bien sûr).
Un autre exemple, le manque de réalisme bon sang et l'éternel cliché de la femme vierge effarouchée. La nana elle atteint l'orgasme dès sa première fois, ne ressent aucune douleur et miracle ! Le mec joui en même temps qu'elle, qu'elle symbiose ultime ! Je suis consciente que tout est romancé, mais une pointe de réalisme ne tue pas ! Je vous rappelle que certaines femmes malgré le changement de partenaires et après des années de pratique n'arrivent pas à atteindre d'orgasme. Certaines même finissent leur vie sans le connaître et en souffrent énormément. C'est triste mais réel. Le sexe est quelque chose de très complexe car chaque corps est différent et marche différemment, ça ne fonctionne pas toujours comme on le souhaiterai. Il n'y a pas un bouton ou de formule magique, ça se saurait ! Il suffit juste d'apprendre à bien connaître son corps et à le respecter. Je trouve ça dommage que tout soit toujours si lisse et parfait. Car je pense que ça doit miner certaines femmes de lire ça. Celles qui débutent leur vie sexuelle peuvent paniquer et se sentir anormales à force de lire toujours des passages si surréalistes. Je vais peut-être trop loin mais certaines personnes qui n'oseraient pas en parler par honte pourraient même développer des blocages ou tout mettre sur le dos de leur compagnon en pensant qu'ils ont un problème si ça ne fonctionne pas. (Si vous avez des doutes n'hésitez pas à en parler à un médecin). [parenthèse psycho fermée]
Et un dernier pour la route ! L'absence de préservatifs non d'une pipe ! (Sans mauvais jeu de mots). Je ne compte plus le nombre d'histoires lues avec le non port de préservatifs. A la cool bébé ! Ouais, sauf que je vous rappelle que le SIDA c'est GRAVE ! Il fait des ravages terribles encore à l'heure actuelle ! Et je ne vous parle même des MST qui peuvent avoir de lourdes conséquences ! Ce n'est pas parce-que c'est votre première fois ou que la personne vous paraît être une personne de confiance que vous êtes intouchables. Ça n'arrive pas qu'aux autres vous savez ? Vous me direz, c'est partout pareil (les films, les séries etc). Oui, mais justement, je ne trouve pas ça normal. J'estime que ça devrait être un réflexe à l'époque où on est de le montrer ou d'en parler un minimum. J'estime que c'est donner le mauvais exemple.

Bref, tout ça pour dire que je trouve ces phénomènes dangereux. 
Tout ça additionné, ça fait beaucoup quand même...

Je sais que vous allez dire que je suis une vielle fille aux idées trop arrêtées. Que ce n'est que de la fiction. Qu'il faudrait peut-être que j'ouvre un peu mon esprit. Mais je suis désolée, mais ces choses là ont du mal à passer quand elles sont trop récurrentes. Je vous rappelle que beaucoup de gens ont du mal à faire la différence entre fiction et réalité. Une certaine maison d'édition arrive à me dégoûter du genre. C'est fort quand même. Est-ce un effet de mode ? Est-ce que c'est un argument de vente ? Est-ce moi le problème car contrairement à la majorité je n'aime pas le trash ? Que si c'est ça, je n'ai qu'à arrêter d'en lire et d'embêter mon monde ? Oui, mais non, car je sais qu'il existe des perles, de vraies petites merveilles dans ce torrent de romans du genre ! 

En résumé, la New Romance oui, mais sans trop de trash ni trop de détails ! 
Il existe d'autres sous-genres pour ça...

Après, ce n'est que mon avis. C'est comme les ME ou auteures qui utilisent le sous-genre "Dark romance" pour mettre en avant leur livre à tout bout de champs car ça fait vendre sans se renseigner sur ce que c'est réellement. Et encore une fois, au détriment des lecteurs qui ne savent plus vraiment comment s'y retrouver ! Mon coup de gueule étant passé, j'attends avec impatience vos retours et vos avis par rapport à ce sujet ! Bien entendu je vous demanderai d'être bienveillant dans vos commentaires et de respecter les idées de chacun. Restons adultes et civilisés. :) Je compte faire une longue pause dans ce genre dès que mes lectures communes sur ce thème seront terminées (car malheureusement, j'en ai encore à lire avant cet été et je suis en plein dedans !). Je vais également m'intéresser davantage aux contemporains et lire plus de fantastique, de thrillers et de fantasy, ça me changera et m'évitera sûrement la panne de lecture !

Je vous propose également de répondre à quelques questions :


1) Êtes-vous d'accord avec moi ou avez-vous une vision des choses  totalement différentes ?
2) Quel est le pire titre que vous ayez lu sur le sujet ?  
(Celui qui vous a le plus dégoûté)
3) Avez-vous des bons titres à me conseiller ?  
(Des pour qui les scènes de sexe ne prennent pas toute la place évidemment ^^)

Pour ma part, voici parmi les "News Romances" que j'ai lu, celles que j'ai trouvé les plus touchantes et belles sans que les scènes soient trop envahissantes ou dérangeantes :
- Archer's Voice de Mia Sheridan,
- Bad Romance tome 3 de Céline Mancellon
- Sur ta bouche de Sophie Auger
- The air he breathes de Brittainy C. Cherry (sauf une que j'ai trouvé malsaine) 

30/03/2019

Bilan trimestriel (Janvier - Février - Mars 2019)

Bonjour à tous !

Je vous présente ce jour mon bilan trimestriel concernant mes lectures et mes visionnages ! 
N'hésitez pas à partagez vos avis :)


*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*



Mes coups de cœur :

Livres :


Visionnages :




Ceux que j'ai adoré :

Livres :



Visionnages :




Ceux que j'ai apprécié :

Livres :



Visionnages :


J'ai longuement hésité où catégoriser Love, Death + Robots... Car dedans il y a des courts-métrages coup de cœur, d'autres que j'ai détesté, d'autres que j'ai adoré ou trouvé moyen... Avec du recul, je pense que je l'aurai plutôt mis dans la catégorie "ceux que j'ai adoré" ! ^^'


Ceux qui m'ont un peu déçu :

Livres :


Les 2 préquels e-book gratuits des Chroniques Lunaires qui font environ 40-50 pages.


 Visionnages :




Ceux que je n'ai pas aimé :

0



Mes abandons :

0



*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*



 Mes lectures en cours :





Mes prochaines lectures :






Bilan challenges :

- Le challenge 0 achat : pour l'instant c'est une victoire ! Aucun achat réalisé ces 3 derniers mois en dehors de mon autorisation saisonnière ! D'ailleurs, j'en profite pour vous montrer ce que je me suis offert avec mes 20 € d'autorisation (19,90 € pour être exact) sur Rakuten (Priceminister). Je me suis pris ces 2 romans en grand format qui ont été 2 grands coup de cœur ! Et je compte bien me procurer les suivants plus tard ! ;)





Voilà, voilà ! Bon weekend à tous !


23/03/2019

Mon expérience du TGS avec mon Handicap : Une catastrophe !



Bonjour à tous,

Je tenais aujourd'hui à vous faire part de mes expériences du Toulouse Game Show (TGS) (oui, oui, il était grand temps) ! J'espère que vous aimez lire, car cet article est long ! Sorry !


ATTENTION : présence de grossièretés dans cet article. 




LE TGS AVANT :


Bon, commençons par le commencement. J'ai découvert le TGS grâce à l'une de mes meilleures amies (Esther) la première fois en 2010 à l'époque où ça se déroulait encore à DIAGORA. C'était juste merveilleux ! Ça a été mon premier salon et une expérience extraordinaire ! Le genre qui vous fait battre le cœur et qui vous donne des étoiles dans les yeux ! Une affluence tout à fait gérable, une ambiance géniale, très bonne enfant. Tout le monde venait ici pour s'amuser et profiter. Le salon était petit et si agréable. On naviguait facilement entre les allées, on prenait même le temps de discuter avec les gens. J'ai fait des rencontres fabuleuses : Aurore, Claude Yoshizawa et Kattel ! :D Il y avait la moitié d'un couloir rempli de gens qui chantaient en groupe au karaoké Pokémon, Denver le dernier dinosaure etc... Il y avait des stands de DDR où les gens faisaient des battles. Les petits concours de Cosplay et de Just dance étaient top ! Bref, c'était no stress, juste l'éclate ! Les Cosplayers avaient le temps de discuter et les fans la place de prendre des photos. On ne se marchait pas dessus ! J'y ai de nouveau assisté en 2011 et je crois même en 2012 et c'était tout aussi fabuleux ! Puis le bouche à oreille a fait que DIAGORA était désormais trop petit pour accueillir tout le monde. Victime de son succès, le salon a du déménager au parc des expo de Toulouse. A partir de là, l'enfer a commencé...







LE TGS MAINTENANT :

En Novembre 2014 :


Les organisateurs et les bénévoles n'ont absolument pas sû faire face à l’affluence de plus en plus nombreuse au fil des années. Il ne faut pas oublier que des gens viennent de toute la France, voir de l'étranger, pour y assister désormais ! Bref, il faut maintenant s'armer de patience, faire preuve d'un self contrôle hors du commun et surtout être EN BONNE SANTÉ ! 2h d'attente pour l'ouverture des portes et... plus de 4h d'attente dans des parcs à vaches pour rentrer dans le salon !!! Oui, oui ! Vous avez bien compté... 6h d'attente au total ! Car la file va jusqu'à l'extérieur et est présente jusqu'au parking. Et encore je suis gentille... Bon, vous me direz, je ne suis qu'une pauvre campagnarde qui n'a pas l'habitude des salons. C'est comme ça dans tous les événements populaires. Oui, bon ok, vous avez raison... Mais bon, les files sont rarement fluide, ça n'avance pas, c'est ça le vrai problème. 
Pas assez de membres au STAFF. Pas assez de bénévoles malheureusement. En gros, la bonne astuce, si vous voulez éviter ces 6h de torture, venez pour 11h ou 12h ! Oups, j'oubliais de vous dire, il n'y aura plus de place nulle part pour se garer. Alors venez en métro puis en Bus ! Sinon, bon courage pour les 4 km de marche à l'aller et au retour à effectuer ;). Résultat, je n'ai pas tenu le coup... On a pu rester que 4h dans le salon. Je ne tenais plus... J'ai dû m’arrêter toutes les 30 min pour me reposer, au sol, car nulle part où s’assoir, dans les petits recoins que je trouvais (je n'allais pas me payer un verre ou une collation toutes les 30 min sur les stands de bouffe pour avoir le bonheur d'avoir une chaise). Résultat je n'ai pas pu profiter du salon. 
Vive les douleurs musculaires, dorsales et plantaires dont je souffrais de manière très intense dès les 2 premières heures de queue avant de rentrer. On serre les dents, on prend du doliprane et on dépasse les limites de son corps. On essaie de profiter comme on peut et de se distraire de cette douleur fulgurante ! 
Ah ! J'ai oublié de vous faire part d'une petite précision : j'avais ma carte prioritaire handicapé, que j'ai montré plus de 10 fois aux membres du Staff. Je leur avait demandé où se situait la file d'attente à l'entrée du salon pour rentrer en prioritaire : on m'a annoncé qu'il n'en existait pas, qu'il n'y avait pas d'aménagement prévu pour, qu'ils revenaient vers moi pour me faire passer avec ma cousine. Certains m'ont fait gagner 100 mètres, mais pas plus, d'autres 50 mètres mais après plus rien. A chaque fois, personne ne revenait vers moi. On me laissait dans ma merde, Voilà... 
Aucune organisation pour les personnes à mobilité réduite et un Staff malheureusement pas du tout formé pour faire face à ça. 
Je précise également que j'avais payé des billets Express pour avoir droit au coupes files également. Mais ça n'a rien changé. Logé à la même enseigne pour rentrer au final...
Résultat, j'ai mis 15 jours à m'en remettre physiquement !







En 2016 :

On ne m'y reprendra pas ! 
Cette année je m'organise en conséquence !


On économise pendant 1 an pour se payer des billets VIP avec le chéri ! Adieu les files d'attente vous promet le descriptif et bonjour le salon privé pour se reposer ! 
On arrive bien avant l'ouverture pour avoir une place de parking pas loin de l'entrée, et ainsi m'éviter un maximum de marche. Yes ! On en trouve une tout près ! Mon chéri avec la famille et nos amis patientent donc devant en attendant l’ouverture des premières portes pendant 1h et moi dans la voiture assise bien au chaud ! Pouf les portes s'ouvrent, ils me disent donc de les rejoindre ! Puis 1h passe, puis 2... Déjà 1h de retard par rapport à l'heure annoncée. 
On a des billets VIP mais on attend comme tout le monde. Pouf, enfin, on nous annonce que les VIP vont pouvoir passer ! Yeeessss ! Après 2h30 d'attente debout puis assise sur un sol froid on peut rentrer dans le carré VIP ! Les gens se bousculent. On nous offre un jus de fruit ou 1 café et une poche de Goodies. ENFIN DES TOILETTES !!! Après tant de temps sans pouvoir pisser !! (Oui, oui nous, il nous fallait 1h30 de route pour venir).
Je m'assois 15 min puis on entre ! On profite du salon en avant première (30 minutes d'après les billets), puis une marrée humaine débarque et nous pousse dans tous les sens. Agoraphobes s'abstenir xD vous avez à peine de quoi circuler sans vous marcher les uns sur les autres. Les allées sont très étroites (2 ou 3 fois plus qu'à la Japan Expo pour comparer). Résultat : A QUOI NOUS A SERVI LES BILLETS VIP ?! Des goodies seulement à l'effigie du TGS et 2 extraits de mangas. Les autres années ils offraient 1 vrai manga mais bon... Pas de quoi s'assoir au carré VIP une fois sur 2 car tout est pris... Des escaliers à l'entrée (heeuuu comment font les personnes en fauteuil roulant ?) Des chaises tout sauf confortables... Un sol jonchée de détritus et de chips (les gens n'ont aucun respect...).  
Et un coupe files ? MON CUL OUI !!!!!! Tu paies ton billet 100 balles pour être logée à la même enseigne que les Express !!! Ouais, ouais, les gars qui avaient des billets Express poussaient les VIP pour passez avant eux dans certaines files d'événements SVP ! On était tous mélangés. 
AUCUN CONTRÔLE de la part du Staff  PUTAIN, AUCUN je vous dis !!! Zéro filtrage (Je parle là de mon expérience pour aller voir l'événement avec Bob Lennon pour vous donner un exemple concret). Seulement 2 files d'attente (les billets normaux / Express et VIP). J'ai demandé au membre du Staff si je pouvais passer devant les express par rapport à ma priorité handicapé le gars m'a dit oui, oui no soucis. Quand on a pu rentrer, les gens sont devenus fous, littéralement ! Ils ont couru, nous ont bousculé sans aucun respect ! Mon chéri à dû me protéger de son corps pour pas que je tombe ! Le membre du staff m'a regardé en hochant les épaules d'un air navré. Une fois rentrés dans la salle, les gens ont commencé à se friter et à s'engueuler car des VIP avaient pris la place des GUEST sans le savoir car rien d'indiqué et que des Express s'étaient assis dans les 3 premiers rangs réservés aux VIP (en mode bousculades, premiers arrivés, premiers servis). Bref une vraie anarchie et des membres du STAFF affolés et dépassés par les événements... Je me suis retrouvée au 6ème rang derrière des Express fiers de leur transgression qui ont refusé d'échanger leurs places malgré la demande d'un membre du staff. 
Du coup on a évité toutes les autres files événementielles de peur que ça se reproduise... (Heureusement Bob Lennon et les autres nous ont bien fait rire, ça nous avait remis de bonne humeur et permis de se reposer). 
Plus tard, en parlant avec d'autres VIP il s'est avéré que c'était la même organisation pourrie partout... Le pire était la dédicace de Richard Dean Anderson selon nos amis...

Pour certains GUEST, l’organisation était tellement catastrophique qu'ils n'y assisteront plus... Il avaient fait l'effort de re-tenter l'expérience cette année là pour leurs fans mais ne s'y risqueront plus. Et c'est bien dommage du coup.









EN CONCLUSION :

Vous avez des problèmes de santé ou de motricité ? Ne venez pas, rien n'est adapté pour vous. Aucune personne ne pourra réellement vous aider. Hormis certains visiteurs adorables et scandalisés que rien ne soit prévu pour nous accueillir. Ou venez en fauteuil roulant, au moins vous serez assis ! Bon, vous aurez beaucoup de mal à circuler par contre et à aller aux toilettes ! Mais bon, comme c'est trop demander... On ne va pas se plaindre n'est-ce pas ?? Il semblerait que nous soyons une trop grande minorité et qui vaudrait mieux pour nous que nous restions cloîtrés chez nous, plutôt que de vouloir accéder "comme tout le monde" à la culture qui nous intéresse. Il faut toujours qu'on se taise et qu'on arrête de "faire chier notre monde".

"Tu devrais te plaindre, en parler aux organisateurs... Pour leur signaler et leur donner des idées pour améliorer tout ça". - Oh mais c'est déjà fait depuis longtemps ! Message privé Facebook, E-mail, Tweet, post Instagram, Message privé Instagram, enquête de satisfaction et bizarrement, je n'ai jamais eu de réponse, j'ai été ignorée... La seule réponse que j'ai eu c'est en MP Instagram me demandant de réécrire un mail...




BONNES ASTUCES OU PAS...

- Soyez riches pour pouvoir vous assoir (Billet VIP ou stands alimentaires) ou ayez la capacité de vous assoir au sol et de pouvoir vous relever ! 
- Si vous avez des problèmes de santé ou de mobilité, louez un fauteuil roulant ou un déambulateur avec option d'assise !
- Venez en avance pour avoir une place de parking proche et attendez dans votre voiture plusieurs heures le temps que la file se dilue bien (Prenez donc de quoi lire ou de quoi jouer et une couche pour faire pipi ha ha ha !!!)
- Prenez un anti-stress et un anti-douleur >.< (de préférence naturel bien sûr !)
- Pensez à boire régulièrement pour éviter les malaises et par la même occasion du sucre en cas de crise d’hypoglycémie
- Prenez de quoi patienter dans les files d'attente ! (de quoi jouer, manger ou lire) ou un ami à qui parler xD 


Voilà, voilà, je ne vous retiens pas plus longtemps ! J'espère que cet article aidera à éveiller les consciences et qu'il reviendra aux oreilles et aux yeux des organisateurs pour qu'ENFIN les choses CHANGENT pour nous ! Bonne journée :D 

PS : TGS EVENEMENTS, ne venez pas me dire que c'est impossible à mettre en place ou que vous n'avez pas les moyens de le faire, car ce n'est pas vrai ! J'ai mes sources. Et puis, pourquoi les organisateurs de la JAPAN EXPO y arriveraient et pas vous ?


ET VOUS LES AMIS ?
AVEZ-VOUS VÉCU UNE EXPÉRIENCE SIMILAIRE ?
Pour ce qui est du TGS qu'en pensez-vous ? 


Les autres images m'appartiennent

17/03/2019

The Air He Breathes - Brittainy C. Cherry

Titre : The Air He Breathes
Éditeur : Hugo Roman (New Romance)
Mon format : E-Book
Nombre de pages : 446
Prix :  17 € (ou 7.60 € en poche)

Résumé Livraddict :
Tristan et Elizabeth sont voisins, ils n'ont rien en commun à part leur passé douloureux. Elle a choisi de continuer à vivre ne serait-ce que pour sa petite fille Emma. Il a choisi de s'extraire du monde. Mais Elizabeth ne l'entend pas de cette façon. Elle sait qu'ils sont tous les deux en miettes et qu'ensemble ils seront plus forts pour affronter leurs fantômes. C'est sans compter avec toutes les embûches que les habitants de leur petite ville vont mettre sur leur route. Ensemble, ils sauront vaincre les idées reçues.


Mon avis :

J'ai lu cet ouvrage en Lecture Commune (LC) avec Anaïs du compte Instagram @anaisreading._:)


Les + :
  • Une histoire bouleversante (à la fois terriblement triste et magnifique). Ça évoque le deuil, la descente aux enfers mais aussi la reconstruction. Comme quoi la vie peut nous détruire, mais aussi nous sourire. Les maîtres mots de cette histoire sont à mon sens, l'espoir et l'amour.
  • Des personnages très touchants (ils ont sû percer mon cœur à vif)
  • Un sujet abordé plutôt difficile mais bien traité
  • L'aspect "destin" que j'ai beaucoup apprécié. Le fait qu'on ne rencontre jamais les personnes par hasard. Que si elles croisent notre chemin, c'est pour une bonne raison. 
  • L'humour présent dans le récit qui donne de bonnes bouffées d'air frais
  • Les émotions qui nous traversent durant la lecture. L'auteure sait vraiment bien les transmettre
  • L'écriture de l'auteure qui est très fluide et addictive
  • Des personnages secondaires qui ont une place importante dans le récit et auxquels on s'attache facilement

Les - :
  • Les répétitions. Par exemple, l'auteure nous rappelle sans arrêt qu'ils sont des êtres brisés (le mot "brisé" est mentionné beaucoup trop souvent (ça m'a fait lever les yeux au ciel)
  • Le fait que certaines choses soient un peu trop prévisibles ou surréalistes (un peu trop facile en gros). On se dit que dans la vraie vie, ces choses là s'avèreraient impossibles.
  • Un début de relation assez malsaine et un peu trop rapide à mon sens.

En conclusion, je vous recommande fortement cet ouvrage. Il saura vous faire passer par plein d'émotions. C'est réellement une très belle histoire. Le sujet du deuil me faisait très peur, car j'avais la crainte que ce soit trop larmoyant, et que ça me mette un sacré coup au moral. J'ai l'habitude de fuir ce genre de récit car ça a tendance à trop m'affecter psychologiquement. Si vous êtes dans le même cas que moi, rassurez-vous, l'humour et l'amour présent dans ce livre sauront vous redonner le sourire et vous donner du baume au cœur ! N'hésitez plus, foncez ! Pour finir, sachez que les scènes de sexes ne sont pas du tout envahissantes. Il y a juste ce qu'il faut, c'est bien dosé (même si certaines manquent de crédibilité).


Ma note : 
Coup de Cœur
18/20


Avez vous lu ce livre ? 
Si oui, qu'en avez vous pensé ?
Si non, comptez-vous le lire ?